Dessiner est  une façon  pour  moi de rendre hommage à la nature, à la vie, aux êtres...

Dessiner est un acte bien petit par rapport à tout ce que la vie peut nous offrir de beauté. Petit acte aussi face à un fort sentiment d'incompréhension. Dans un monde devenant faux, coupé du mouvement même de la vie. Il me semble qu'il y a tellement de révoltes à allumer dans ce drôle de monde.

Créer  plutôt que lutter...

Dessiner alors parce que c'est dans cet acte que mon coeur parle. Et ma croyance est que c'est dans la joie que toute chose doit être vécue, transformée.

 

Voici donc quelques dessins ou aquarelles qui racontent l'instant.

Ces images sont réunies en plusieurs séries. Séries d'histoires, de patience, de pensées vers...

Les dessins et phrases sont issus de la main, du coeur et de la pensée de la même personne.

Ces créations sont visibles sur les marchés où je me promène. Elles sont présentées sous forme de cartes doubles, d'affiches ou restent originales.

Pardon pour certaines images et surtout phrases qui deviennent floues dans le format internet. N'hésitez pas à me contacter si vous voulez en voir ou savoir plus.

 

Merci!

 

Voici un texte de Barbara-Ann Hubert :

"(...) La création permet de contacter en soi la partie qui connait et se reconnait. Cette partie sait être à la fois séparée et unie au tout, cette partie hors dualité est ce que nous sommes vraiment.

(...) La création est la possibilité qui s'ouvre de poser ses émotions sur un support autre que soi-même et de se retrouver dans l'espace de ce que nous sommes, joyeux et inventifs, par l'écriture, la peinture, la danse, la cuisine, la musique...

Créer, c'est accepter de perdre le contrôle.

Créer, c'est mettre à l'extérieur de soi les pulsions, les émotions et les constructions mentales, pour entrer dans le silence intérieur. C'est voir cesser le vacarme intérieur sans volonté de le faire cesser.

(...) Créer est une possibilitéde sortir de l'identification à son vécu et voir cesser la croyance que ce vécu est ce que nous sommes.

(...) Accepter d'abandonner la volonté, la notion de beau et de laid, de bien et de mal.

Être avec ce qui est. Déposer hors de soi, avec humilité, ce qui nous habite, nous envahi parfois.

Créer et retourner à la joie, à la lumière, à la présence et à l'amour."

Je profite de ce texte pour remercier le mouvement authentique, Linda, Anne et tous-tes les bougeurs-ses témoins que je rencontre.

Partagez votre site